Indonésie – Profil de pays

Indonésie – Profil de pays

Renseignements Généraux

Nom officiel République d’Indonésie
Capitale Jakarta
Superficie 1 904 443 km2
Population 258,2 millions (2016, ONU)
Devise 1 $ CA = 9 900 roupies indonésiennes (IDR)
Fête nationale 17 août (Jour de l’indépendance)
Langue(s) Indonésien (bahasa indonesia), anglais et quelque 250 autres langues et dialectes régionaux
Principales villes Jakarta (9,6 millions), Bandung (3,1 millions), Surabaya (2,7 millions)

Source : Unité de veille économique, Banque du Canada (convertisseur de devises – taux du jour en date du 08/03/2017)

Politique

Type d’État État unitaire
Chef d’État Joko Widodo, président
Élections Dernières : 2014, prochaines en 2019

Source : Unité de veille économique

Économie

Indonésie Canada
PIB (PPA) 4,028 mille milliards $ 2,191 mille milliards $
PIB par habitant 15 772 $ 60 085 $
Taux de croissance annuel du PIB 4,9 % 1,2 %
PIB – par secteur Agriculture : 38,9 %

Industrie : 13,2 %

Services : 47,9 %

Agriculture : 1,7 %

Industrie : 28,4 %

Services : 69,9 %

Taux d’inflation – moyenne de l’indice des prix à la consommation 3,8 %
1,6 %

 

Principales industries Pétrole et gaz naturel, textile, automobile, appareils électriques, vêtement, chaussure, mines, ciment, instruments et appareils médicaux, artisanat, engrais chimiques, contreplaqué, caoutchouc, aliments transformés, bijoux et tourisme Matériel de transport, produits chimiques, minerais transformés et non transformés, produits alimentaires, produits du bois et du papier, produits du poisson, pétrole et gaz naturel

Remarque : les données de 2013 sont en dollars canadiens ($ CA)

Source : IMF World Economic Outlook, données de la Banque mondiale, CIA World Factbook, Banque du Canada (convertisseur de devises en date du 08/03/2017).

Stabilité Politique Et Économique

L’Indonésie, qui a longtemps connu des bouleversements politiques et des régimes autocratiques, jouit d’une paix et d’une stabilité relatives depuis sa transition à la démocratie en 1998. Ces dernières années, la stabilité politique a été renforcée grâce à la popularité du président Joko Widodo et sa coalition politique, qui contrôle actuellement 70 % du parlement. Bien que ces changements politiques aient contribué à un plus grand niveau de liberté politique, il subsiste des problèmes liés à la corruption endémique, et les politiques gouvernementales continuent de limiter la liberté d’expression. Du fait du séparatisme et de l’extrémisme religieux que le pays a connu récemment, il subsiste des conflits armés entre les forces gouvernementales et des groupes rebelles dans certaines provinces comme la Papouasie et les Moluques.

Sur le plan économique, l’Indonésie est un pays émergent à revenu intermédiaire, qui représente actuellement la quatrième économie de l’Asie du Sud-Est et est membre du G20. La croissance du produit intérieur brut (PIB) du pays, qui est en moyenne de 5 % par année, a été de 4,9 % en 2016 et le revenu national brut (RNB) a fortement progressé au cours des 20 dernières années. L’augmentation de la consommation privée, des dépenses gouvernementales et des exportations montrent que l’Indonésie jouit d’une économie florissante et étend son influence dans la région. Malgré cette réussite économique récente, des facteurs comme la baisse de la demande pour des produits de base, des investissements fixes et de la consommation intérieure ont ralenti la croissance du PIB ces dernières années.

En 2016, les exportations de l’Indonésie, qui proviennent essentiellement de ses nombreuses ressources naturelles, ont dépassé les attentes et augmenté de 15,8 %. Les principaux partenaires commerciaux du pays sont les États-Unis et d’autres pays asiatiques comme le Japon, la Chine et Singapour. Le gouvernement indonésien, qui s’est fixé comme objectif de rééquilibrer et de diversifier l’économie du pays, cherche surtout à développer son secteur manufacturier et d’autres industries afin de réduire sa forte dépendance aux produits de base. À ce changement récent s’ajoute le fait que des pays comme la Chine se tournent vers l’Indonésie pour des investissements futurs dans l’industrie manufacturière. Le commerce a aussi bénéficié des politiques récentes consistant à supprimer les barrières auparavant imposées sur les investissements directs étrangers (IDE) et à abaisser les coûts logistiques élevés.

La croissance économique de l’Indonésie s’accompagne aussi d’améliorations au niveau des indicateurs sociaux. Le taux de pauvreté du pays a diminué de moitié depuis 1999, et les investissements dans les priorités en matière de développement augmentent du fait d’un changement dans les dépenses publiques. L’Indonésie, qui en est à la troisième phase de son plan de développement de 20 ans (2005-2025), s’efforce actuellement d’améliorer les programmes d’assistance sociale liés aux soins de santé et à l’éducation. En dépit de ces progrès, le pays a encore de nombreux défis à relever pour atteindre certains de ses objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Il doit notamment réduire le chômage, le taux d’inégalité et la pauvreté, car environ 28 millions d’Indonésiens vivent encore sous le seuil de pauvreté et près de 40 % de la population risque de basculer dans la pauvreté.

Sécurité

Affaires mondiales Canada recommande aux Canadiens qui se rendent en Indonésie de faire preuve d’une grande prudence en raison de la menace persistante d’attaques terroristes dans tout le pays. Bien qu’il n’y ait pas d’avertissement national en vigueur, Affaires mondiales Canada déconseille les voyages non essentiels en Papouasie en raison d’une flambée de violence. L’Agence de la santé publique du Canada a émis récemment des conseils de santé aux voyageurs concernant l’infection au virus Zika. L’Agence recommande aux Canadiens qui se rendent en Indonésie de prendre des précautions sanitaires spéciales, et elle conseille aux femmes enceintes et à celles qui prévoient le devenir d’éviter ce pays. Pour obtenir des renseignements détaillés et à jour sur la sécurité des voyageurs, veuillez consulter les conseils aux voyageurs et avertissements d’Affaires mondiales Canada sur l’Indonésie.

Commerce

Partenaires commerciaux et direction des échanges 2011 2012 2013 2014 2015 Croissance annuelle moyenne
Exportations de l’Indonésie dans le monde (millions de $ CA) 201 092 189 920 187 921 194 271 191 756 -1 %
Exportations de l’Indonésie aux États-Unis (millions de $ CA) 16 302 14 901 16 204 18 275 20 756 13 %
Exportations de l’Indonésie au Canada (millions de $ CA) 1 429 1 314 1 374 1 519 1 672 10 %
Exportations du Canada en Indonésie (millions de $ CA) 1 641 1 681 1 908 2 023 1 812 -10 %

Remarque : les données sont en dollars canadiens ($ CA)

Source : Données sur le commerce en direct (Innovation, Sciences and Développement économique Canada), Trade Map (International Trade Centre), World Integrated Trade Solution (Banque mondiale), représentant commercial des États-Unis

Excluant les minerais (codes SH4 26-27 et 71-80)

Source : International Trade Centre Trade Map

Excluant les minerais (codes SH4 26-27 et 71-80)

Source : Innovation, Science et Développement économique Canada

Contexte Commercial ​

Le rapport annuel Doing Business de la Banque mondiale classe les économies sur une échelle de 1 à 190 (1 étant la meilleure) d’après la facilité avec laquelle elles font des affaires. Dans le rapport de 2017, l’Indonésie occupait le 91e rang d’une façon globale et le 108e pour le commerce transfrontalier, qui mesure la facilité avec laquelle une expédition uniformisée de marchandises peut être importée ou exportée à travers les frontières nationales. Le temps moyen pour expédier des marchandises hors de l’Indonésie est nettement supérieur à la moyenne régionale, qui est d’environ 13 jours, à un coût moyen d’environ 1 235 $ CA par conteneur de 20 pieds. Cela ne prend que quatre formulaires pour mener à bien le processus d’exportation : connaissement, facture commerciale, liste d’emballage et déclaration pour la douane.

Bien qu’il y ait de nombreux exportateurs de bonne réputation en Indonésie, les importateurs canadiens doivent savoir que la corruption peut être un problème lorsqu’ils font des affaires dans le pays. L’Indonésie figurait en 2016 au 90e rang sur un total de 176 dans l’indice de perception de la corruption de Transparency International, la première place correspondant au pays le moins corrompu. Il est conseillé aux entreprises canadiennes de faire preuve d’une diligence rigoureuse avant de traiter avec une entreprise indonésienne pour s’assurer qu’il s’agit d’une entité de bonne foi qui a bonne réputation. Il est conseillé aux importateurs canadiens de demander un rapport auprès d’un fournisseur de renseignements sur le crédit afin de vérifier la solidité financière du partenaire

Initiatives Durables

La Sustainable Palm Oil Initiative (SPO) est un partenariat public-privé indonésien qui vise à promouvoir la production durable d’huile de palme dans le pays. Mis sur pied en 2013, le projet est mené par le ministère indonésien de l’Agriculture et des Forêts, en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et de nombreuses multinationales. La SPO vise à réduire l’impact social et environnemental négatif de la production d’huile de palme en mettant l’accent sur une série d’objectifs clés. Le projet vise notamment à réduire la déforestation, à améliorer les mécanismes de tenure et de médiation foncières, et à donner plus de poids aux petits exploitants afin d’améliorer les conditions de vie durables et les pratiques agricoles. Le programme SPO, qui doit se poursuivre jusqu’en 2018, a contribué à introduire ces dernières années des changements favorables dans le secteur de l’huile de palme. Comme la demande mondiale pour l’huile de palme augmente graduellement et l’Indonésie est le plus grand producteur mondial, les initiatives du genre de la SPO vont s’avérer bénéfiques pour promouvoir des pratiques durables et responsables dans cette industrie porteuse.

Le café a toujours été un marché d’exportation essentiel pour l’Indonésie, et Java Mountain Coffee est une entreprise sociale du pays qui cherche à introduire des changements dans une industrie essentiellement contrôlée par les hommes. Cette entreprise établie dans la province de Java, et dirigée par des femmes, développe des produits du café tout en versant 10 % de son chiffre d’affaires à son Fonds d’innovation pour l’habilitation des femmes, lequel va financer deux programmes durables visant à habiliter davantage les agricultrices de Java. Le premier programme, qui vise à aider les agricultrices de la région à obtenir une certification biologique et de commerce équitable, va chercher à faciliter l’accès au marché, offrir des activités permettant d’acquérir des compétences, et obtenir des conditions commerciales plus intéressantes et équitables pour ces femmes. Le deuxième programme financé par le biais de l’initiative va consister à mettre sur pied une pépinière durable qui assurera un revenu secondaire aux agricultrices. L’entreprise, qui s’est donné un objectif ambitieux consistant à habiliter avec succès un million d’agricultrices d’ici 2021, a établi des partenariats clés avec de grandes multinationales et l’Institut indonésien de recherche sur le café et le cacao, qui va aider à générer des revenus et à élaborer des stratégies, et qui fournira une assistance technique pour mettre au point ces programmes

Débouchés commerciaux

Bien que les partenaires commerciaux pour l’exportation de l’Indonésie aient été traditionnellement ses voisins asiatiques comme le Japon, la Chine et Singapour, le gouvernement indonésien cherche actuellement à explorer de nouveaux marchés en passant des accords commerciaux avec des régions comme l’Union européenne, l’Inde et l’Australie. Les principales exportations du p

ays continuent d’être principalement basées sur ses ressources naturelles, le caoutchouc, les minerais, l’huile de palme et le café étant encore en tête. Bien que les exportations indonésiennes vers le Canada soient demeurées modestes ces dernières années, l’accent récent du gouvernement indonésien sur le développement d’autres industries tournées vers l’exportation augure bien pour les Canadiens envisageant de traiter à l’avenir avec le pays. Les produits comme le caoutchouc, le papier et le bois demeurent les principales exportations vers le marché canadien, mais les vêtements et les chaussures représentent à présent des secteurs d’exportation émergents pour le Canada.

Caoutchouc naturel

Le caoutchouc a toujours été une des ressources naturelles les plus intéressantes et rentables de l’Indonésie, et est encore à ce jour un important secteur d’exportation. Le pays, qui possède les plus vastes plantations de caoutchouc au monde, est actuellement le deuxième producteur en importance et le neuvième exportateur du globe, ses exportations ayant atteint 7,5 G$ CA en 2015. L’essentiel des exportations va aux États-Unis, qui consomment 28 % des exportations de caoutchouc de l’Indonésie, mais le Japon et la Chine sont aussi des marchés clés. En 2015, le Canada a importé pour 132,6 M$ CA de produits du caoutchouc en provenance de l’Indonésie, et il est le huitième marché d’exportation pour ce secteur. Parmi les principaux produits, mentionnons les pneus et divers matériaux en caoutchouc brut utilisés pour la construction ou la fabrication. Comme le prix du caoutchouc est à la baisse depuis une décennie, l’Indonésie a conclu en 2016 une entente avec la Thaïlande et la Malaisie, d’autres grands producteurs, afin de réduire la production de façon à relancer les prix du marché mondial.

Café

Le café est un autre produit d’exportation important pour l’Indonésie, qui est le quatrième producteur mondial. La valeur des exportations de café a augmenté de 15 % en 2015, ce qui en fait un produit essentiel pour le pays alors que l’ensemble des exportations était à la baisse. En 2016, la plupart des exportations sont allées aux États-Unis, au Japon, en Allemagne et en Malaisie. Les importations canadiennes de café en provenance de l’Indonésie ont atteint 69 389 M$ CA, en hausse de 33 % par rapport à 2014, ce qui en fait le plus grand exportateur asiatique de café à destination du Canada. Les politiques adoptées récemment par le gouvernement vont inciter l’industrie à diversifier ses produits et à découvrir d’autres créneaux, ce qui contribuera à promouvoir certains de ses cafés spécialisés connus. Le robusta et l’arabica sont parmi les plus recherchés dans l’industrie, le premier étant de loin la variété la plus lucrative. Le luwak, le tojara, l’aceh et le mandailing sont d’autres cafés spécialisés que propose l’Indonésie.

Secteur émergent : la chaussure

L’industrie de la chaussure est un important marché émergent qui représente la huitième exportation mondiale de l’Indonésie. Elle a connu un formidable essor depuis cinq ans, faisant du pays le quatrième producteur mondial en 2015. L’Indonésie est aussi le quatrième marché d’exportation du Canada, les exportations ayant augmenté de 70 % au cours des cinq dernières années. Les sandales, souliers en cuir et chaussures imperméables constituent certains des principaux produits.

La croissance globale de cette industrie montre les efforts grandissants que l’Indonésie déploie pour développer son secteur manufacturier, le gouvernement en ayant fait une priorité d’ici 2021, et les chefs de file de l’industrie comme Nike et d’autres entreprises du Japon et de la Chine ont aussi implanté des usines de fabrication dans le pays. L’industrie affiche donc une croissance régulière chaque année, et l’Indonésie devrait bénéficier de certains facteurs régionaux. L’industrie de la chaussure va sûrement profiter des fermetures d’usine récentes en Chine et de la sortie des États-Unis du Partenariat transpacifique (PTP), ce qui va obliger certains de ses rivaux régionaux comme le Vietnam à payer davantage de droits pour exporter aux États-Unis. Comme ces conditions favorables devraient donner un élan à l’industrie de la chaussure du pays, les Canadiens vont sûrement chercher à explorer ce secteur émergent de l’économie indonésienne.

Offres De TFO Canada Pour L’exportation

TFO Canada offre un service d’information aux importateurs canadiens intéressés à se procurer des produits provenant d’économies en développement et émergentes comme l’indonésie. Cela consiste à fournir des conseils pratiques pour s’approvisionner auprès des exportateurs des pays en développement, un bulletin de nouvelles personnalisé incluant de nouveaux contacts en Indonésie à mesure qu’ils se font connaître et une base de données à consulter pour trouver de nouveaux produits et fournisseurs. Le tableau ci-dessous donne une idée approximative du nombre de profils de fournisseurs indonésiens disponibles en ligne, avec leurs coordonnées, dans la base de données des fournisseurs de TFO Canada à consulter.

Type d’industrie Nombre de fournisseurs dans la base de données de TFO Canada
Produits alimentaires et boissons (incluant les fruits de mer) 54
Meubles 6
Vêtements (sans les chaussures) 3
Vêtements (sans les chaussures) 6
Chaussures 3
Décoration intérieure, cadeaux et artisanat 2
Accessoires de mode 5
Soins personnels, produits pharmaceutiques et produits de santé naturels 3

Pour obtenir plus de renseignements sur nos fournisseurs, visitez notre base de fournisseurs à https://staging.tfocanada.ca/exporters-or-support-agencies/?lang=fr

Salons professionnels à venir

Construction Indonesia
Septembre (salon annuel)
Jakarta International Expo
Industrie : Matériaux de construction, quincaillerie et outils manuels
http://constructionindo.com/

Contact 

Ambassade de la République d’Indonésie au Canada
55, avenue Parkdale
Ottawa (Ontario)
K1Y 1E5
613-724-1100
http://www.indonesia-ottawa.org/

Liens Utiles

Chambre indonésienne de commerce et de l’industrie (KADIN) www.kadin-indonesia.or.id

 

Chambre de commerce Indonésie-Canada (ICCC) www.iccwbo.org/Worldwide-Membership/National-Committees/ICC-Indonesia
Association des pays producteurs de caoutchouc naturel (ANRPC) www.anrpc.org

 

Association indonésienne de l’industrie du caoutchouc (GAPKINDO) www.gapkindo.org/en.html
Association indonésienne des pâtes et papiers (APKI) www.indonesiapaper.net/papermillslist/paper-companies-3
Association indonésienne de la chaussure (APRISINDO) www.aprisindo.or.id
Association indonésienne du textile (API) www.apidki-jakarta.weebly.com

 

Association indonésienne du meuble et de l’artisanat (IFHA) www.amkri.org/en
Association indonésienne du tannage www.indonesiantanners.com
Association indonésienne des fabricants d’appareils électriques www.appi-electric.co.id/history1.htm
Association indonésienne de l’industrie automobile www.gaikindo.or.id/index.php?option=com_content&task=view&id=342&Itemid=1

 

Ministère du Commerce de l’Indonésie www.kemendag.go.id

Liens Vers Les Documents Cités

Banque du Canada – convertisseur de devises – taux du jour www.bankofcanada.ca/rates/exchange/daily-converter
Service des délégués commerciaux du Canada – Info-pays www.tradecommissioner.gc.ca/eng/trade-offices.jsp
EDC (Exportation et Développement Canada) – Info-pays www.edc.ca/EN/Country-Info/Pages/default.aspx
Innovation, Science et Développement économique Canada – Données sur le commerce en direct www.ic.gc.ca/eic/site/tdo-dcd.nsf/eng/Home
International Trade Centre – Trade Map www.trademap.org
Transparency International – indice de perception de la corruption www.cpi.transparency.org/cpi2013/results
Banque mondiale – rapport Doing Business www.doingbusiness.org/rankings
Banque mondiale – données www.data.worldbank.org/country
CIA World Factbook www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook
Affaires mondiales Canada (commerce et développement) – Relations extérieures www.international.gc.ca/cip-pic/geo.aspx
Affaires mondiales Canada, (commerce et développement) – Conseils aux voyageurs www.travel.gc.ca/travelling/advisories